e-feuillage

Graines d'essence-ciel pour le corps, le coeur et l'esprit

Les 9 choses que les gens qui réussissent font différemment

http://e-feuillage.fr/les-9-choses-que-les-gens-qui-reusissent-font-differemment/

Article original publié en février 2011 dans la Harvard Business Review, traduit ci-dessous avec l’autorisation de l’auteur Heidi Grant Halvorson.

Sauriez-vous dire pourquoi vous avez réussi à atteindre certains de vos objectifs, et pas d’autres ? Si vous n’êtes pas certain de la réponse, vous n’êtes pas seul. Il s’avère en effet que même les personnes les plus brillantes et les plus accomplies d’entre vous ne savent pas forcément expliquer pourquoi elles réussissent ou elles échouent. La réponse intuitive – à savoir que l’on naît prédisposé avec certains talents, ou déficient dans d’autres domaines – ne représente qu’une pièce du puzzle. En fait, de nombreuses années de recherche menées dans le domaine de la réussite montrent que les personnes qui atteignent leurs objectifs y parviennent non seulement grâce à qui elles sont, mais le plus souvent grâce à ce qu’elles font.

1. Soyez précis. Lorsque vous vous fixez un objectif, essayez d’être aussi précis que possible.  Par exemple, « perdre 5 kilos » est un meilleur objectif que « perdre du poids », car vous avez ainsi une idée claire de ce à quoi ressemblera le fait d’avoir réussi. Si vous avez une vision précise de ce que vous souhaitez atteindre, vous restez ainsi motivé jusqu’à ce que vous y parveniez. Réfléchissez également aux actions spécifiques que vous devez mettre en œuvre pour atteindre votre objectif. « Manger moins » ou « Dormir plus » sont trop vagues. Soyez clair et précis. Si vous dites par exemple : « Les jours de semaine, je me coucherai à 22h », cela ne laisse aucune place au doute quant à ce que vous avez à faire, et si oui ou non vous l’avez vraiment fait.

2. Saisissez les moments pour agir. Compte tenu du nombre impressionnant de ce que la plupart d’entre nous avons à faire chaque jour, et de la quantité de choses avec lesquelles nous devons jongler, il n’est pas étonnant que nous rations régulièrement des occasions d’agir sur un objectif. Tout simplement, nous ne remarquons pas ces occasions d’agir. Est-ce que nous n’avons VRAIMENT pas eu le temps de faire de l’exercice aujourd’hui ? Est-ce que vraiment nous n’avons eu à AUCUN moment l’occasion de rappeler cette personne au téléphone ? Pour atteindre vos objectifs, saisissez toutes les occasions d’agir avant qu’elle ne vous filent entre les doigts.

Afin de saisir ces moments, décidez à l’avance quand et où vous agirez. Là encore, soyez aussi précis que possible (par exemple: « Si on est lundi, mercredi ou vendredi, alors je ferai 30 min d’exercice avant de partir au travail. ») Les recherches montrent que ce genre de planification aide le cerveau à détecter et à saisir les occasions quand elles se présentent, augmentant ainsi vos chances de réussir d’environ 300%.

3. Sachez exactement le chemin qu’il vous reste à parcourir.  La réalisation d’un objectif nécessite un suivi régulier et honnête de ses progrès par un tiers, ou à défaut par soi-même. Si vous ne savez pas précisément si ce que vous faites fonctionne ou pas, vous ne pouvez pas ajuster votre comportement ou vos stratégies en conséquence. Vérifiez vos progrès fréquemment, chaque semaine, voire chaque jour, en fonction de l’objectif poursuivi.

4. Soyez un optimiste réaliste. Lorsque vous vous fixez un objectif, il est crucial d’entretenir des pensées positives sur vos chances de le réaliser. Le fait de croire en votre capacité de réussir contribue énormément à la création et au maintien de votre motivation.  Mais quoi que vous fassiez, ne sous-estimez pas non plus les difficultés à prévoir. La plupart des objectifs nécessitent d’y consacrer du temps, de la planification, de l’effort et de la persévérance. Les études ont montré que lorsque l’on imagine que les choses vont être faciles et demanderont peu d’effort, nous sommes alors mal préparés pour l’aventure à venir, et cela augmente considérablement la probabilité d’échouer.

5. Concentrez-vous sur le fait de vous améliorer, et non pas d’être bon. Croire que vous avez la capacité à atteindre un objectif est une bonne chose, mais il est tout aussi bon de croire que vous pouvez développer cette capacité. La plupart d’entre nous pensons que notre intelligence, notre personnalité et nos aptitudes physiques sont fixes – que peu importe ce que nous faisons, nous ne nous améliorons pas. En conséquence, nous avons tendance à nous focaliser sur des objectifs qui vont nous servir à démontrer qui l’on est, plutôt qu’à développer et à acquérir de nouvelles compétences.

Heureusement, plusieurs dizaines d’année de recherches ont montré que cette croyance en une capacité fixe est complètement fausse – les capacités de toutes sortes sont profondément malléables. Cette prise de conscience que vous pouvez changer vous permettra de faire de meilleurs choix, et d’atteindre votre plein potentiel. Les personnes dont les objectifs sont de s’améliorer, plutôt que d’être bon, font face aux difficultés avec calme, et apprécient le voyage autant que la destination.

6. Soyez engagé.
Ayez la motivation de vous engager sur des objectifs à long terme, et de garder le cap malgré les difficultés. Les études montrent que les gens faisant preuve de fermeté de caractère, ont généralement un niveau d’éducation plus élevé, et obtiennent de meilleurs notes à l’université.  C’est aussi ce qui permet de prédire lesquels des cadets tiendront le coup pendant l’épuisante première année à l’académie militaire de West Point. En fait, cela permet même de prédire quels concurrents lors d’un tour atteindront le Scripps National Spelling Bee (ndt: une compétition américaine annuelle où de jeunes gens doivent épeler des mots choisis par un jury).

La bonne nouvelle, c’est que même si vous n’avez pas cette fermeté, vous pouvez y remédier. La plupart du temps, les gens qui manquent de persévérance et de courage pensent qu’ils n’ont pas les capacités innées que d’autres, ceux qui réussissent, possèdent. Si vous vous reconnaissez dans cette description, et bien… je ne peux pas le dire autrement : vous avez tort. Ainsi que je l’ai mentionné plus haut, l’effort, la planification, la persévérance et les bonnes stratégies sont tout ce qu’il faut pour réussir.  Prendre conscience de cela vous aidera non seulement à vous considérer, vous et vos objectifs, avec davantage de justesse, mais augmentera de façon spectaculaire votre capacité à persévérer avec enthousiasme vers la réalisation de vos objectifs à  long terme.

7. Entraînez le muscle de votre volonté. Le « muscle » de votre self-contrôle fonctionne comme les autres muscles de votre corps : si vous ne l’utilisez pas, il s’affaiblit au fil du temps. Mais si vous l’entraînez régulièrement en l’utilisant comme il faut, il deviendra de plus en plus fort, et mieux à même de vous aider à atteindre vos objectifs avec succès.

Pour développer votre volonté, décidez de relever un défi qui vous oblige à faire quelque chose que vous n’avez pas envie de faire. Renoncer au grignotage, faire 100 abdominaux par jour, se redresser lorsque l’on se surprend à s’avachir, apprendre quelque chose de nouveau. Commencez avec une seule activité, et établissez un plan quant à la façon dont vous allez gérer les problèmes lorsqu’ils surgissent (« Si j’ai envie de grignoter, je mangerai un ou deux fruits secs ».) Ce sera difficile au début, mais cela deviendra de plus en plus facile avec le temps, et c’est là tout l’intérêt. Au fur et à mesure que votre volonté s’affermit, vous pourrez relever davantage de défis, et ainsi continuer à développer votre self-contrôle.

8. Ne tentez pas le diable. Peu importe la force de votre volonté, il est également important de réaliser que celle-ci reste limitée, et que si vous la surchargez, elle ne tiendra pas le coup. Si possible, n’essayez pas de relever deux gros défis en même temps, par exemple perdre du poids ET arrêter de fumer.  Et ne tentez pas le diable : de nombreuses personnes ont trop confiance dans leur capacité à résister à la tentation, et vont se mettre dans des situations où la tentation sera grande. Les gens qui réussissent à atteindre leurs objectifs font ce qu’il faut pour ne pas rendre les choses plus difficiles qu’elles ne le sont déjà.

9. Concentrez-vous sur ce que vous allez faire, et non pas sur ce que vous n’allez pas faire. Souhaitez-vous réussir à perdre du poids, arrêter de fumer, ou cesser d’être de mauvaise humeur ? Dans ce cas, prévoyez de remplacer les mauvaises habitudes par des bonnes habitudes, plutôt que de vous focaliser sur les mauvaises habitudes elles-mêmes. Les recherches sur la suppression des pensées (eg. « Ne pensez pas à un ours blanc ! ») ont montré que le fait d’éviter de penser à quelque chose rend cette pensée encore plus active dans votre esprit. Cela s’applique également à notre comportement : si l’on tente de supprimer une mauvaise habitude, sans le vouloir nous allons la renforcer au lieu de l’affaiblir.

Si vous voulez changer une habitude, demandez-vous plutôt par quoi la remplacer. Par exemple, si vous essayez de contrôler votre colère afin de ne plus vous emporter, vous pourriez prévoir par exemple « Si je commence à ressentir de la colère, alors je vais prendre trois grandes respirations pour me calmer. » En utilisant la respiration profonde comme substitut au fait de se mettre en colère, votre mauvaise habitude s’effritera au fil du temps et finira par disparaître complètement.

J’ai l’espoir, maintenant que vous avez lu cet article, que vous avez une vision plus claire de tout ce que vous faites déjà correctement. Mais plus important encore, j’espère que vous êtes en mesure d’identifier les erreurs qui vous ont mis en échec, et que vous utiliserez désormais ces nouvelles connaissances pour vous servir. N’oubliez pas, vous n’avez pas besoin de devenir quelqu’un d’autre pour réussir. Il ne s’agit pas de qui vous êtes, mais de ce que vous allez faire.

Heidi Grant Halvorson, Ph.D. est une psychologue spécialisée dans la motivation, directrice adjointe du Motivation Science Center à la Business School de l’Université de Columbia. Elle est l’auteur de Nine Things Successful People Do Differently, Focus: Use Different Ways of Seeing the World to Power Influence and Success et  Succeed: How We Can Reach Our Goals (Hudson Street Press, 2011).

 

 


Vous avez apprécié la lecture de cet article ? Laissez-moi votre adresse email pour être prévenu quand un nouvel article sera publié sur le site.
(Votre adresse reste confidentielle et en sécurité - Pas de spam. Désinscription possible à tout moment d'un simple clic)


 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *